LE CHEVAL ET LE COCHON

 

C’est un cochon et un cheval

Vivant dans le même airial.

 

Le cochon à son camarade

Dit : « Lève-toi, frère malade !»

 

Mais le cheval, en gémissant

Demeure étendu sur le flanc.

 

Le cochon revient à la charge

Se démène de long en large,

 

Tant et si bien que le cheval

Un jour redevient vertical.

 

Survenant sur ces entrefaites,

Le paysan a l’âme en fête :

 

« Le cheval est guéri, c’est bon

Nous allons tuer le cochon ! »

 

 

Moralité :

 

Occupons-nous de nos affaires,

Et commençons donc par nous taire !

 

 

Daniel Ancelet